fbpx

Facebook est-il mort ?

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Portée naturelle en chute libre, engagement réel de moins en moins facile a obtenir, résultats publicitaire désastreux, on pourrait penser qu'il n'est plus possible de générer une activité entrepreunariale stable et prévisible sur le réseau social de Mark Zuckerberg. Et pourtant ce n'est pas le cas, Facebook reste le meilleur moyen de générer des prospects hyper qualifiés à transformer en clients.

Consommateur vs Créateur :

Si les utilisateurs semblent disparaître de Facebook au profit d'autres réseaux sociaux, il n'en demeure pas moins que Facebook reste un allié de choix pour tous ceux qui veulent développer et vivre de leur activité. C'est pourquoi il est important de distinguer le consommateur de contenus des créateurs de contenus. Leurs attentes et leurs comportements sont totalement différents et cela s'explique aisément.

Le consommateur de contenu est présent sur Facebook pour passer un agréable moment (d'après la firme de Mark Zuckerberg), ce temps passé n'a à priori que peu de valeur, le consommateur de contenu, se contentant de scroller son fil d'actualité sans réellement s'attarder sur ce qui lui est proposé. Bien souvent ce "Binge Scrolling" donne lieu à un comportement de "Like compulsif", c'est à dire qu'il va mettre un pouce pour peu qu'il connaisse la personne auteur de la publication, ou bien que le visuel ait retenu son attention, ou encore que le contenu proposé vienne d'une star, d'une vedette ou d'un people. Cet acte compulsif n'ayant pour seul but que de montrer que le consommateur de contenu est "connecté" au monde qui l'entoure. Bien que ce comportement ne révèle en aucun cas les vraies valeurs du consommateur de contenu, il est une mine d'or pour les créateurs de contenus, car Facebook va traduire chaque J'aime compulsif en centre d'intérêt que le créateur de contenu, qui lui est sur Facebook pour aller à la rencontre de son public, de ses futurs clients, va pouvoir exploiter lors de ses campagnes publicitaires. Alors il peut arriver que la campagne soit un échec, car comme tout compulsif, le consommateur de contenus est versatile. Mais ne compter que sur la portée naturelle des réseaux sociaux, sans s'appuyer sur la publicité et les options de ciblage de Facebook équivaut a se tirer une balle dans le pied. 

Chaque réseau social a son utilité et ses règles du jeu

Il ne s'agit pas de jouer la carte de la surexposition et de s'épuiser à créer du contenu pour l'ensemble des réseaux sociaux, mais de prendre conscience que chaque réseau vous permettra de toucher vos prospects, de générer des clients hyper qualifiés, mais chacun à leur manière.

  • Facebook est le roi incontesté en matière de ciblage publicitaire et 80% de vos contenus doivent parler de vos valeurs, de l'entrepreneur que vous êtes, de vos croyances et seulement 20% de vos publications doivent parler de vos produits et services. Pour générer du prospects qualifié c'est la publicité. 
  • Instagram bien que faisant parti de Facebook et que vous pouvez, pour le même budget, voir vos campagnes diffusées à la fois sur Facebook et sur Instagram, n'est pas du tout fait pour générer des prospects. La preuve en est que par défaut les liens que vous mettez dans vos posts Instagram ne sont pas actifs (sauf dans le cadre d'une publicité). Instagram est là pour vous permettre de créer du lien avec vos fans, followers et de créer de l'urgence lors du lancement d'un produit.
  • YouTube c'est aujourd'hui le 2ème moteur de recherche le plus utilisé au monde derrière Google. Ne vous lancez pas sur YouTube si vous espérez un retour sur votre investissement (temps passé à créer du contenu) qui soit rapide. YouTube c'est un engagement à créer régulièrement du contenu, et là encore des règles s'appliquent sur la durée, les titres, la description de la vidéo..., mais pour autant que vous soyez dans un marché de niche , le pari YouTube peut s'avérer payant
  • Linkedin est la star du réseautage, bien qu'il jouisse d'une portée naturelle assez intéressante, dans un premier temps, n'espérez pas générer du business avec ce réseau social. Choisissez avec soin les membres de votre réseau, investissez du temps pour suivre vos contacts. Linkedin est le meilleur moyen aujourd'hui de trouver des ambassadeurs de votre marque, au travers des convictions, des valeurs que vous incarnez et que vous partagez avec les membres de votre cercle Linkedin.
  • TikTok est très en vogue auprès des plus jeunes, donc s'ils sont vos clients idéaux, foncez car la visibilité est bonne et vous pourriez facilement faire ce fameux buzz dont les plus jeunes sont friands. En B to B ou B to C sur un marché mature, oubliez-le sauf peut-être à l'occasion pour partager une vidéo Tik-Tok sur Facebook ou Instagram histoire de prouver à votre audience que vous n'êtes pas encore bon pour la maison de retraite.
  • Twitter  pour moi c'est le réseau social a éviter (en tant que créateur de contenu en tout cas), trop éphémère, hyper chronophage, à moins de disposer d'une équipe (et donc d'avoir les moyens de leur verser un salaire) ou de vouloir se perdre 8 heures par jour devant son écran pour twitter et re twitter, ne vous lancez pas sur ce réseau social

 

Comment optimiser sa stratégie sur les réseaux sociaux ?

Il est impossible d'être présent de manière qualitative et quantitative sur tous les réseaux sociaux. Alors choisissez avec soin quel type de contenu vous souhaitez partager, sous quelle forme, dans quel but, et posez vous la question en fonction de ces critères et de vos objectifs, quel réseau social me permettra d'être le plus efficace. C'est la seul question à se poser, loin de toute considération affective par rapport à tel ou tel réseau. Vous n'avez pas a aimer Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin, YouTube ou tout autre réseau social, ils ne sont que des outils devant vous permettre d'atteindre un objectif.

ATTENTION : les réseaux sociaux ont leurs propres règles du jeu et ces règles peuvent changer à tout moment. Chaque fois que vous communiquez sur votre produit ou service, penser à votre retour sur investissement en collectant les adresses e-mails de vos futurs clients via une Page de capture et un formulaire, et pour cela quoiqu'on en dise Facebook sera votre meilleur allié.

 

N'oubliez pas de commenter, partage, évaluer cet article et bien sûr vous pouvez utiliser les émoji pour me faire part de votre réaction sur cet article. 

 

 

 

 

  • 0
  • 2
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Lu 143 fois Dernière modification le lundi, 21 juin 2021 10:25
Cookies

Ce site utilise des cookies afin d'optimiser votre navigation

X

Copyright

Le clic droit est interdit - Merci de respecter le travail de l'auteur.