fbpx

Faux comptes Facebook : Les enjeux

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Même équipé depuis plus d'un an d'un tout nouvel algorithme haute performance, Facebook n'est pas sûr de gagner la guerre contre les faux comptes.
Mais on est en droit de se poser la question : Quelle est l'utilité pour les usurpateurs de créer des faux comptes qui ont de grandes chances d'être supprimés par l'algorithme de Facebook ou d'être signalés par ceux qui sont sollicités, voir sursollicités ?
 
 
 
 

Un véritable casse-tête pour Facebook :

On pourrait croire que l'augmentation du nombre de compte soit une aubaine pour le réseau social, mais la réalité est toute autre. En effet Facebook estime que les faux comptes et les problèmes qui en découlent sont en grande partie responsables de sa chute de popularité, au profit de réseaux sociaux tels que Instagram (ce qui est proportionnellement moins grave dans ce cas précis étant donné qu'Instagram appartient à la firme de Mark Zuckerberg), Snapchat et TikTok. Du point de vue des utilisateurs c'est essentiellement la surenchère publicitaire qui vient polluer leurs fils d'actualité et la proportion de "Fake News" (fausses information ou encore appelées Hoax) qui est responsable de leur désaffection de Facebook. Facebook a beau lutter contre ce phénomène de faux compte à l'aide d'algorithme de plus en plus performant et notamment grâce aux progrès des intelligences artificielles, c'est pour une fois le réseau social qui se retrouve dans la position de David face à un Goliath composé de centaines de milliers d'usurpateurs qui agissent en réseaux organisés.

Autant dire que cette guerre est perdue d'avance pour Facebook.

  • Mais qu'en est-il pour ces réseaux organisés ?
  • Quel est leur but ?
  • Quels bénéfices retirent-ils de ces usurpations ?

 

Des enjeux avant tout financiers :

 

Même  lorsqu'il s'agit d'un pirate isolé (ou bien souvent d'un bot (un robot)), qui n'appartient à aucun réseaux, se faire passer pour quelqu'un qu'il n'est pas aura un but financier.

Étape 1 : La personne crée un compte et va utiliser la photo de profil et la couverture de quelqu'un faisant parti de votre liste d'ami, et plus vous avez d'amis plus vous êtes exposé à cette menace

Étape 2 : Vous allez recevoir une invitation à laquelle il y a de grandes chances que vous répondiez positivement (après tout c'est une personne que vous connaissez)

Étape 3 : C'est toujours la même histoire : "Bonjour, j'ai crée ce nouveau profil parce que je me suis fait piraté mon autre compte et Facebook l'a fermé" Jusque là ça reste crédible vu qu'il ne se passe pas une semaine sans apercevoir une publication de type : "N'acceptez pas la demande d'ami de (Monsieur X, c'est un pirate qui va prendre le contrôle de votre compte...)

 

 

Étape 4 : Votre "ami" va vous raconter tous les malheurs qui lui sont arrivés et tôt ou tard il vous demandera de l'aider financièrement. Heureusement cette approche étant connue, elle fonctionne de moins en moins mais des personnes un peu trop naïves ou ayant un trop grand coeur se font encore piéger.

Une variante qui est apparue depuis plusieurs mois consiste à reprendre le même scenario mais la demande d'ami provient d'une célébrité que vous suivez. Ils ne vous demanderont pas de les aider financièrement mais proposeront un concours (récupération de vos données personnelles en vue des les revendre) ou bien moyennant finance de recevoir un cadeau réservé exclusivement à leurs fans Facebook. Bien entendu l'argent est envoyé mais rien n'est reçu en contrepartie. Là encore il est facile de ne pas se laisser piéger. Les People sont très bien conseillés et un profil de célébrité aura toujours une badge authentifiant le profil comme étant le profil officiel 

 

Des invitations de parfaits inconnus :

Ce sont les invitations les plus courantes ces derniers mois. De parfait(e)s inconnu(e)s vous demandent en ami. Le scénario est sensiblement le même que pour l'usurpation du profil d'une personne déjà présente dans votre liste d'amis, sauf que l'histoire diffère un peu. La personne vient de vivre une rupture et du coup est de retour sur Facebook pour lier de nouvelles relations amicales voir plus si affinités. SI vous engagez la conversation la personne tombera follement amoureuse de vos qualités humaines et tôt tout tard viendra la question fatidique : "Je suis si content(e) de t'avoir rencontré, je sais que tu es un(e) véritable ami(e) et je suis certain(e) qui si demain je te demandais de l'aide, tu le ferai"... Entendez par là , je vais te taxer de la thune en te faisant miroiter que c'est pour régler mes problèmes et qu'une fois ces derniers réglé je viendrai te voir...
 
Depuis peu, et là aussi ces invitations (quasiment exclusivement féminines), proposent, lorsqu'on se rend sur le profil de rejoindre un groupe privé WhatsApp (payant bien évidemment) parce Facebook ne l'autorise pas à publier ses photos et vidéos intimes (j'emploie le mot intime mais le langage utilisé et bien plus explicite). Je n'ai pas cherché à connaître le contenu de ces groupes n'étant pas intéressé, mais quoiqu'il en soit attention là cette fois ci à la sécurité du paiement pour accéder au groupe privé WhatsApp.
 
 

Le business des faux comptes à grande échelle :

Un autre phénomène, mais qui cette fois-ci touche plus majoritairement les entrepreneurs propriétaires de Page Facebook, c'est la création de "fermes d'élevage de comptes" Le but proposer l'achat de Fans Facebook pour votre petite entreprise. Même s'il ne s'agit pas d'une escroquerie car vous recevez bien le service pour lequel vous avez payé, les fans que vous achetez à bas prix proviennent de comptes de vraies personnes mais qui habitent dans les pays d'Afrique et d'Afrique du Nord, en Inde, Philippines, Thaïlande et autres pays très pauvres d'Asie. Pour quelques centimes d'euros de rémunérations, ces utilisateurs se sont inscrits volontairement auprès des prestataires de service qui vous proposent des offres de type "500 fans Facebook pour seulement 5€)

Autant dire qu'entre l'égo d'avoir des dizaines de milliers de fans sur sa Page et le fait que la portée naturelle des publications sur Facebook est de plus en plus basse, c'est un marché qui n'est pas prêts de s'éteindre. Mais là pour une fois les algorithmes de Facebook sont au point et repèrent très vite les pages qui recourent à l'achat de fans. Si au début Facebook allait jusqu'à menacer de supprimer les Pages faisant appel à ce genre de service, dans la réalité, le réseau social qui a basé son modèle économique sur l'achat de publicités par les propriétaires de Pages, laisse couler et se contente de réduire encore la portée naturelle des publications des Pages concernées. 

Comme vous le voyez, quel que soit le cas de figure, c'est toujours un enjeu financier qui se cache

Comment limiter les sollicitations ? :

Pour peu de procéder à quelques réglages sur votre profil, vous pouvez limiter ces invitations indésirables. Pour cela rien de plus simple. Il suffit de vous rendre dans le menu Paramètres et confidentialité
 
Et de vérifier quelles informations vous laissez à la vue de tous ou que vous limitez à votre cercle d'amis et leurs amis (qui ne sont pas forcément les vôtres).
 
En tant qu'entrepreneur je mets mon emploi en public afin de ne pas me priver de nouveaux fans
Seules les personnes qui sont déjà dans ma liste d'amis peuvent voir qui j'ai dans ma liste
Comme je partage mes publications de Page sur mon Profil j'ai laissé volontairement ces 2 critères (Stories) en mode Public, mais c'est un choix personnel
 
Là également j'autorise toute personne exécutant une requête sur un moteur de recherche à voir mon profil Facebook et ce parce que cette personne pourrait s'avérer être un(e) futur(e) client(e)
et que le fait de voir mon profil Facebook ne peut pas l'autoriser à m'ajouter en tant qu'ami.
 
Ces réglages sont très efficaces. Il y a une faille à cela , si dans vos contacts vous avez quelqu'un qui mesure sa valeur et son estime de soi au nombre d'amis Facebook qu'il a. En effet cet obsessionnel collectionneur compulsif faisant parti de vos contacts, toutes les personnes dont il acceptera les demandes pourront voir votre liste d'amis et également vous demander en tant qu'ami.
 
N'oubliez pas de commenter, partager, évaluer cet article et bien sûr vous pouvez utiliser les émoji pour me faire part de votre réaction sur cet article. 
 
 
  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Lu 121 fois Dernière modification le dimanche, 27 juin 2021 21:20
Cookies

Ce site utilise des cookies afin d'optimiser votre navigation

X

Copyright

Le clic droit est interdit - Merci de respecter le travail de l'auteur.