fbpx

Le Marketing du pur profit doit mourir

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

La manière dont la réussite via le marketing digital fonctionne aujourd’hui n’est pas, à mon sens, la manière dont elle devrait être perçue et encore moins les méthodes employées par ceux considérés comme les « STARS » du développement entrepreneurial.

Si l’on accepte le fait scientifique que l’acte d’achat n’est pas rationnel, mais fait appel à nos émotions, certains marketeurs ont très bien compris comment utiliser le besoin de reconnaissance, l’envie de pouvoir afficher sa réussite via des signes extérieurs de richesse pour réussir là où leurs clients vont échouer.

« Arrête d’échanger ton temps contre de l’argent »

« Concentre-toi sur la bonne stratégie, celle qui fonctionne » (en l’occurrence celle que je vais te vendre…)

« Si comme moi tu veux générer 1.00000€ sur les 12 prochains mois, rejoins ma formation PREMIUM"

 

 

Ces accroches, tu les as certainement vues plus d’une fois. Alors quel est le but réel de tout ça ? Et bien te donner envie de réussir, de toi aussi te faire ta place au soleil, et en plus comme si l’opportunité n’était pas encore suffisamment alléchante, tu n’as pas besoin de faire d‘efforts pour y arriver puisque tu vas juste copier-coller ce qui a fonctionné pour moi.

Mais quid de l’humain dans tout cela ? On te fait miroiter monts et merveilles en se contrefichant de qui tu es, de ce qui fait de toi non seulement un entrepreneur unique, mais également un être humain unique. Le but de ces faiseurs de millionnaires en puissance, ce n’est pas de t’apporter de la valeur, de la réussite, de la satisfaction, la possibilité de t’épanouir dans ton activité et de vivre pleinement ta vie grâce à ton business. La seule valeur que ces « marchands de rêve » apportent c’est celle qui arrive directement sur leur compte en banque.

Tous ces « génies » du marketing n’ont fait qu’abâtardir un outil qui pourtant offre un potentiel illimité pour te permettre de construire une véritable relation avec tes clients idéaux, ceux que tu veux aider, ceux dont tu veux, parce que c’est ton ADN, qu’ils puissent s’épanouir et être heureux.

Le problème c’est que ce type de concept que j’appelle « Regarde, j’ai réussi parce que tu vas échouer et qu’à travers ton échec tu m’auras enrichi et donc apporté la preuve qu’on peut générer beaucoup d’argent grâce à Internet et les réseaux sociaux » qui rend les gens de plus en plus méfiants et qui dévalorise des valeurs telles que la relation à l’humain, la satisfaction personnelle, le dépassement de soi ; non pas pour les autres, mais le dépassement de soi comme « leitmotiv » pour inspirer les autres à progresser également.

Le marketing à l’instar du capitalisme devrait être un outil de création servant à concrétiser le désir de chaque entrepreneur de pouvoir vivre de son activité en fonction de son degré d’ambition personnelle et non pas un outil de production de clones  qui te ressassent à peu de choses près la même litanie sur la meilleure façon de devenir riche et/ou célèbre.

Qu’en est-il du bonheur, de la relation à l’humain ? Après tout, ne qualifie-t-on pas l’Homme d’animal social ?

J’avoue, j’aime l’argent, il serait hypocrite de ma part de fustiger ces « gourous » du web alors que moi-même j’ai fait du marketing digital mon activité principale.

Je suis convaincu néanmoins, au plus profond de moi qu’épanouissement, valeurs humaines et liberté financière ne sont pas incompatibles, bien au contraire. La question qui se pose alors est de savoir si cette manne financière va être un but au service d’une seule personne, ou bien un moyen d’impacter, d’inspirer un plus grand nombre à retourner aux valeurs humaines, au dépassement de soi et donc à son propre accomplissement.

Il n’y a rien d’illégal dans les propositions commerciales faites par les marketeurs qui te promettent argent, liberté et vie dorée, mais est-ce vraiment éthique de vendre à des prix élevés (même si ce qui est proposé vaut 10 fois ou 15 fois le prix proposé) ?

Ces entrepreneurs qui utilisent ces promesses à forte valeur et surtout qui vous garantissent la rentabilité de votre investissement, où sont-ils lorsque vous êtes encore debout en pleine nuit à vous demander pourquoi malgré l’investissement que vous avez fait, vous ne voyez pas l’ombre d’un client prêt à acheter votre produit, votre service ?

Je suis un passionné de marketing, de stratégies, de réussite, mais avant tout je suis un inconditionnel de l’humain, convaincu qu’une relation digitale, si elle basée sur des valeurs humaines et éthiques n’a pas moins de valeurs qu’une relation présentielle. Mais tous ces leaders, car oui dans la mesure où ils inspirent la confiance, ils peuvent  être qualifiés de leaders ; ont-ils une ligne de conduite éthique et humaine ?

Le marketing et par extension les activités de coaching, d’accompagnement doivent prédominer dans toute action de formation. Il est, à mon sens impossible de développer un business épanoui, si l’entrepreneur qui le développe n’est pas lui-même épanoui.

Le but du marketing est d’offrir de la valeur, et la valeur signifie que vous produisez quelque chose : que vous fabriquiez un produit ou vendiez un service de manière à améliorer la vie des gens, des entreprises ou de la société en général afin de rendre la vie plus facile, plus amusante ou plus pratique.

L’approche marketing que vous avez sera toujours bien reçue à partir du moment où elle correspond à des valeurs humaines. Et ce but qui consiste à rendre la vie de vos clients bien meilleure ne doit pas se baser sur un calcul purement financier.

Je pense en tant que formateur-accompagnateur d’entrepreneurs qu’il est de ma responsabilité de toujours faire passer l’humain avant le business, la valeur apportée à ceux que j’accompagne avant le solde de mon compte en banque.

Nous sommes capables de nous indigner, de nous révolter face à l’injustice quand elle se présente, et même pire nous nous résignons à l’accepter sous couvert de légalité ou de légitimité parce que décidée et actée par nos dirigeants ou le comportement commercial des grandes entreprises multinationales.  Nous devrions faire de même face à cette cohorte d’opportunistes qui ne voient pas plus loin que l’ouverture de votre portefeuille.

 

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
Lu 142 fois Dernière modification le dimanche, 24 janvier 2021 14:37
Cookies

Ce site utilise des cookies afin d'optimiser votre navigation

X

Copyright

Le clic droit est interdit - Merci de respecter le travail de l'auteur.